30° Degrés Magazine - Kamil Tamiola et Lumi Toma

Kamil Tamiola et Lumi Toma
La montagne dans l’objectif

Texte: 30° Degrés Magazine: Frédéric Rein | Photo: Lumi Toma et Kamil Tamiola

Ce couple domicilié aux Pays-Bas a mis ses talents au service de la photographie. Et son regard sur les milieux alpins est tout simplement éblouissant! La preuve par l’image.

Le fil conducteur de leur quête d’images suit la ligne dessinée par les reliefs des sommets montagneux. La Roumaine Lumi Toma (35 ans) et le Polono-écossais Kamil Tamiola (30 ans), en couple à la vie comme à la scène professionnelle, se sont fixés des objectifs à la hauteur des dénivelés auxquels ils sont confrontés: restituer les émotions que leur procure la montagne. Force est de constater qu’ils y parviennent en beauté, en mettant superbement en scène, sur fond de cadres naturels théâtraux, les aventuriers qui la défient. «Nous souhaitons également apporter une dimension éducative, par le biais notamment de petits films», précisent-ils, avec l’espoir de produire un jour des documentaires orientés connaissance pour le National Geographic – qui a véritablement lancé leur carrière en publiant leurs premières images.
Une carrière prometteuse, mais récente, commencée de manière professionnelle il y a seulement un an et demi! Rien ne semblait en effet les prédestiner à évoluer en altitude en tant qu’ambassadeurs de Nikon Europe. D’abord, ils vivent aux Pays-Bas, plat pays par excellence. Ensuite, ils sont chercheurs de formation: Lumi Toma en chimie, Kamil Tamiola en chimie biophysique. Aux milieux stériles, ils ont donc préféré les milieux alpins. «Pour nous, la montagne représente un sanctuaire de paix et de beauté», expliquent-ils d’une même voix. «On y apprend le respect et on découvre une approche différente de la peur», précise Lumi. Leur plus grande frayeur remonte à l’été 2011, au dôme du Goûter, près du sommet du mont Blanc. Confrontés à un violent orage, ils ont évité la foudre de peu. «Le danger est indissociable de notre métier. Pour le limiter au maximum et faciliter nos séances photo, nous nous investissons beaucoup en amont, dans la recherche de l’emplacement, dans la vérification des routes, dans l’évaluatio de l’équipement, car chaque gramme compte», souligne Kamil – qui se définit comme un photographe ayant des compétences en montagne (il pratique l’escalade depuis 16 ans). Une chose est sûre: ce travail méticuleux et leur sens certain de l’esthétisme font d’eux de vrais alchimistes de l’image!

www.alpine-photography.com

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis
Fermer