30° Degrés Magazine - Ueli Steck - Mort d'une légende de la montagne

Ueli Steck - Mort d'une légende de la montagne

Texte: 30° Degrés Magazine: Laurent Grabet

La montagne est en deuil et notre magazine également. Le 30 avril, le célèbre alpiniste bernois, Ueli Steck, a trouvé la mort à seulement 40 ans sur les pentes de l'Everest. Celui qui avait été surnommé la «Swiss machine» par la presse spécialisée, y faisait une course d'acclimatation afin de se préparer au nouveau défi surhumain qu'il s'était fixé: enchainer l'Everest (8848 m) et son voisin le Lhotse (8516 m). Ueli Steck était un fidèle de notre magazine, auquel il s'était encore longuement confié l'été passé.

Considéré par beaucoup comme le meilleur alpiniste du monde, il s'était notamment rendu célèbre pour ses ascensions éclairs en solo des grandes faces nord des Alpes. Ueli Steck tire donc sa révérence au milieu des hautes cimes, dans un environnement dont il savait mieux que personne la beauté et le caractère impitoyable. Là, comme les plus inspirés des alpinistes, il pourchassait, au-delà de l’exploit physique, un enivrant absolu. Cette vie qu'il s'était choisie à l'âge de 12 ans, «avec les tripes», à mille lieux d'un quelconque plan de carrière, l’a conduit à la renommée — dont il se méfiait comme de la peste — et à son ultime ascension. C'était une option qu'il avait acceptée. Toute notre équipe présente ses condoléances à sa compagne Nicole et à ses proches.

http://www.uelisteck.ch

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis
Fermer