30° Degrés Magazine - Une vie

Une vie
à mountain bike

Texte: 30° Degrés Magazine: Laurent Grabet | Photo: Keno Derleyn / scott | Parution: 12.09.2018

Le célèbre « downhiller » sud-africain Andrew Neethling a fait escale en Suisse cet été pour se frotter aux meilleures pistes de VTT de la région de Zermatt. Joli prétexte pour rencontrer cet athlète passionné, lumineux et attachant.

Lorsque deux légendes se rencontrent, les étincelles jaillissent. Fin juin dernier, Andrew Neethling s’est offert trois longues journées de mountain bike sur les plus beaux trails de la région de Zermatt. « J’avais souvent entendu parler du Cervin, mais rouler à ses pieds, c’était une tout autre histoire en termes d’adrénaline, de plaisir et de sensations », relate le Sud-Africain. L’ambassadeur de la marque de cycles helvético-américaine Scott est formel : les pistes zermattoises n’ont rien à envier à celles de l’Helderberg, cette montagne qui domine avec superbe sa ville natale, proche du Cap. Son escale valaisanne fera l’objet d’un épisode de la série « Chasing trail », qui s’est donné l’ambitieux objectif de dénicher et exposer les plus beaux spots de VTT du monde.

Une longévité et un professionnalisme exceptionnels
« À Zermatt, les pistes sont très longues et les terrains très naturels, diversifiés et peu transformés. On emprunte d’ailleurs souvent de simples chemins piétonniers. Passer ainsi d’un vallon à l’autre, parfois en roulant sur des portions exposées, c’est vraiment l’aventure ! » Assis dans la cafétéria de son sponsor à Givisiez (FR), à quelques heures de son retour au pays, l’athlète de 33 ans rayonne. L’homme, charismatique, a le sens du contact, le tutoiement facile. Une gentillesse teintée de simplicité non feinte émane de sa personne. Retiré de la compétition en janvier 2017, le « downhiller » s’est reconverti, cumulant désormais les jobs : le voilà testeur de matériel, ambassadeur Scott et commentateur sportif sur le Crankworx World Tour – ce qui ne l’a pas empêché d’ouvrir en parallèle un magasin de vélo à Helderberg avec son frère et d’y concevoir une piste trail.

Andrew Neethling a mené tambour battant une carrière exceptionnellement longue dans un sport où les blessures laissent souvent des traces. En 14 années de vie professionnelle et 20 années de pratique, l’athlète a collectionné les places d’honneur et les podiums en coupe du monde de descente. Il a notamment été sacré champion africain de downhill en 2014 et ne compte plus ses titres nationaux dans la discipline. Il s’est aussi illustré sur la mythique Cape Argus, la plus grande course au monde par le nombre de participants (35 000 !), organisée chaque année dans son pays. « Je n’étais pas le meilleur, mais j’ai toujours donné le meilleur de moi-même », résume joliment Andrew Neethling. « Et j’ai toujours eu la chance de réussir à m’affranchir de la pression, de continuer à ressentir du plaisir. Du coup, pour moi, ces années sont passées comme un claquement de doigts », s’étonne-t-il.(...)

Pour lire la suite, abonnez-vous ! cliquez ici !

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis
Fermer