30° Degrés Magazine - Freeride

Freeride
Autour du cervin

Texte: 30° Degrés Magazine: Sophie Dorsaz | Photo: Michael Portmann

La mythique pyramide du Matterhorn a parfois tendance à faire écran. Zermatt possède pourtant bien d’autres atouts, à commencer par de superbes excursions hors-piste : n’est-elle pas la station la plus haute des Alpes pour le freeride ? De la neige fraiche loin des foules – une expérience unique à expérimenter en compagnie des guides du coin.

Station emblématique des Alpes, Zermatt offre un panorama alpin hors du commun avec ses 38 sommets de plus de 4000 mètres, Cervin inclus. Zigzaguant entre les sommets et les glaciers, 360 kilomètres de pistes balisées se déroulent. Génial, mais encore? Zermatt, on ne le sait peut-être pas assez, est aussi un terrain de jeu grandiose pour les amateurs de freeride. Les skieurs y évoluent dans un environnement non-sécurisé, dicté par les lois de la montagne. Il est donc naturellement conseillé de s’y aventurer en compagnie de guides professionnels, avec tout le matériel de sécurité adéquat (DVA, pelle, sonde, sans oublier le nécessaire de sauvetage en crevasse).

A l’est de la station, plusieurs options se découvrent aux abords du Stockhorn. De l’arrivée de la télécabine, à 3405 mètres, sous l’imposante face du pic rocheux, un premier run est facilement accessible après une courte traversée sur le flanc nord. Plus loin, en continuant jusqu’au Stockhornpass, une deuxième descente se dessine sous le massif du Mont-Rose; elle passe sur le glacier de Findel, aux pentes plus douces que celles de la variante précédente. Les deux itinéraires ramènent à Gant, offrant au final 1200 mètres de ski dans un terrain sauvage. (...)


Pour lire la suite, abonnez-vous ! cliquez ici!

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis
Fermer