30° Degrés Magazine - Escale au Naxian on the beach

Escale au Naxian on the beach

Texte: 30° Degrés Magazine: Claude Hervé-Bazin | Photo: Naxian on the beach

Au cœur de l’archipel des Cyclades, la grande île de Naxos jette le chaos de ses montagnes sèches et le labyrinthe de ses ruelles blanches sur les eaux limpides de la mer Égée. Concassant la roche omniprésente, le ressac y a patiemment tapissé les côtes de plages moelleuses. C’est là, à Plaka précisément, que s’est implanté l’hôtel Naxian on the Beach. Un havre bohême chic, où les heures chaudes s’écoulent en toute intimité.

« Il n’y a ici que du marbre, des chèvres et des rois », écrivit Eschyle à propos des Cyclades. La définition épouse parfaitement les contours de Náxos. Sur les pentes de cette grosse île accidentée, les sculpteurs antiques ont abandonné aux carrières des dieux et des kouros inachevés, fissurés, qu’ils avaient voulus trop grands. Peut-être devaient-ils orner le temple d’Apollon que les Anciens avaient entrepris de bâtir sur l’îlot de Palatia – face à l’embrouillamini aveuglant du vieux village d’Hora, dominé par la masse triomphante du kastro vénitien, des maisons médiévales empilées, des bougainvillées et des remparts.

La plus longue plage de Naxos
Quelques kilomètres au sud, une autre Grèce éternelle déroule ses charmes. Une Grèce balnéaire, aux inhabituels manteaux longs de sable doré. Passé Agios Prokopios et Agia Anna, plus développées, la piste poussiéreuse débouche sur l’immense plage de Plaka : 4 kilomètres au compteur, soulignés encore, par endroits, d’un cordon de petites dunes. Le Naxian on the Beach s’y est discrètement implanté, à 10 m des eaux de la mer Égée.

Pour mieux en profiter, une véranda privée tend les bras au soleil couchant. À votre disposition: deux chaises longues, un parasol et des journées écrasées de chaleur. Dans l’axe : la plage, la mer, l’horizon. Et quelques échines d’îles non identifiées.(...)

Pour lire la suite, abonnez-vous ! cliquez ici !

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis
Fermer