30° Degrés Magazine - Cervo

Cervo
La quintessencede Zermatt

Texte: 30° Degrés Magazine: Claude Hervé-Bazin | Photo: Cervo | Parution: juillet 2018

Ce mountain boutique resort, griffé 5 étoiles, s’est réapproprié l’ambiance personnalisée et l’âme du chalet, réinterprétées dans un esprit à la fois contemporain et cosy. Au bois et à la pierre font ainsi écho touches montagnardes sublimées et clins d’œil design. En bonus : une vue à couper le souffle sur le Cervin.

Zermatt est à ses pieds, la forêt à son chevet, l’emblématique Cervin en tête-à-tête, planté avec superbe dans l’axe de la grande terrasse. Réinventé en complexe hôtelier 5 étoiles, le Cervo (cerf en italien), élu en 2014 meilleur établissement toutes catégories par le Sonntags Zeitung, entretient l’esprit chalet dans lequel il puise ses origines. Il met en valeur des matériaux locaux nobles, traditionnels (feutre, pierre, bois, loden, etc.), des objets vintage et piquète ses murs de bois et trophées de cervidés. « La cabane du chasseur est notre fil conducteur. L’idée était de conserver l’ambiance d’une maison plutôt que d’un hôtel, mais en offrant une qualité de service de standing international. Du luxe avec un charme familial », résume le propriétaire Daniel F. Lauber – lui-même chasseur à ses heures. Voilà un côté traditionnel qui fusionne admirablement bien avec les lignes plus contemporaines du lieu.

Un luxe cosy et chaleureux
Autour du chalet originel, siège de la réception, s’articulent 6 autres chalets conçus par l’architecte valaisan Roman Mooser. Construits entre 2009 et 2012, ils abritent en tout 36 chambres et suites, d’une taille oscillant entre 22 et 86 m2 – auxquelles s’ajoute une immense suite de 240 m2, la plus grande de Zermatt ! Chaque chalet possède son propre spa, avec sauna, sanarium (sauna humide), espaces de soins et de massages : ici, on ne fait pas la queue comme dans les grands établissements !
Toutes les chambres, petites ou grandes, avec ou sans cheminée, ont en commun ce petit je-ne-sais-quoi de cosy qui invite à la détente dans la cordialité d’un intérieur élégant, épuré et au caractère néanmoins affirmé. « Il s’agissait de décliner le chalet alpin de manière contemporaine, poursuit Daniel F. Lauber. On en viendrait presque à hésiter à resortir. Mais le jacuzzi extérieur pousse à franchir à nouveau le miroir et replonger dans la carte postale.

Le Cervo Puro, signature restaurant de la maison
Des rideaux s’ouvrent comme au théâtre sur une salle claire, aux tables en bois illuminées par des lampes à l’ancienne fixées au mur en batterie. Le Puro a adopté l’esprit de l’hôtel, à travers une décoration oscillant entre convivialité alpine et ambiance cosmopolite éthérée. Mais l’essentiel n’est pas là.(...)

Pour lire la suite, abonnez-vous ! cliquez ici !

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis
Fermer